Vous me manquiez - François-Marie Banier

Ma soif de visages, de corps, d’attitudes, de démarches, de regards nouveaux, étanche toutes mes soifs. Soif de musique, de mer, de cimes, de mille plaisirs et sensations qui font la vie si variée, si pareille, imprévisible et captivante. Je n’en aurai jamais fini de m’émouvoir chaque fois que je porterai mon appareil photo à mon œil, qui entre temps se balance sur mon cœur, pour capter l’un, l’autre, parmi ces alluvions que nous sommes, produits de siècles de pensées, de coutumes, de rires, de souffrances, d’alliances, d’amours, de combats, de croyances, de doutes, tout et son envers qui font les regards si profonds et si mystérieux qu’entre to be or not to be j’ai fait mon choix, et pas seulement pour moi, mais pour vous qui me manquiez, chacun produisant un émoi aussi fort, écho de tant de civilisations et de rêves que nous leur devons de paraître, chaînons de l’éternité

Vous me manquiez

par François-Marie Banier


Ce texte a été écrit par François-Marie Banier à l’occasion de la sortie de son livre Vous me manquiez publié chez Steidl en 2009.


Photo: Untitled, par François-Marie Banier